68357051 2499876560059371 5677331442527371264 n

Rencontre avec le musée 39/45 de la poche de St Nazaire

Voici un petite visite à Batz Sur Mer cette été. Surpris par la qualité et la rareté des pièces de collection sur la poche de St-Nazaire. Le Grand Blockaus, musée de la poche de St-Nazaire, Côte Sauvage 44740 BATZ SUR MER

 

Je remercie le propriétaire Mr Braeuer de m'avoir accorder quelques minutes pour tous ses explications. N'hésitez pas à aller le visiter  ( Le Grand Blockaus, musée de la poche de St-Nazaire, Côte Sauvage 44740 BATZ SUR MER )

https://www.grand-blockhaus.com

Le Grand Blockhaus ou musée de la poche de Saint-Nazaire, situé sur la commune de Batz-sur-Mer, dans le département français de la Loire-Atlantique, est un ancien bunker du mur de l'Atlantique transformé en musée recréant une poste de commandement allemand et retraçant l'histoire de la poche de Saint-Nazaire.

 

67662178 2499877390059288 3443365707444649984 n

67693355 2499877706725923 6579961700735254528 n

69077983 2499877000059327 4794473809295966208 n

67569445 2499876773392683 2768085514371203072 n

67677655 2499876686726025 5434693767720337408 n

68381582 2499877140059313 5342057194365911040 n

67907600 2499878930059134 8011508136244412416 n

 

Conception et fonctionnement du Grand Blockhaus

 

Pour diriger le tir des canons de Batz-sur-Mer et contrôler le trafic maritime entre Belle-Ile-en-Mer et Noirmoutier, la construction d’un Poste de Direction du Tir (PDT) lourd type S 414 est décidée durant le deuxième semestre 1942. 

Il sera installé sur le promontoire rocheux de la Dilane, à 16 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le cinquième niveau hébergeant le télémètre sera ainsi à 28 mètres de haut. La construction du gros œuvre commence le 22 octobre 1942 pour s’achever le 8 février 1943.

Les premiers travailleurs qui mettent en place le squelette métallique du bunker avec 125 tonnes de fer sont principalement des ouvriers nord-africains cantonnés au camp Africain II au Pouliguen. Ils sont relayés par une centaine d’ouvriers travaillant pour l’entreprise du bâtiment allemande Polansky et Zöllner, en contrat avec l’Organisation Todt. Une cinquantaine de menuisiers s’activent pendant plusieurs semaines pour coffrer avec du bois l’ensemble du squelette métallique du bâtiment. Puis le béton liquide est coulé pendant 27 heures ! Cet ouvrage de 25 mètres de long sur une hauteur maximale de 17 mètres a nécessité 1 800 m3 de béton, ce qui représente 300 camions toupies de 6 m3 ! Son espace intérieur est de 285 m2, les murs donnant sur l’extérieur et les plafonds ont partout 2 mètres d’épaisseur.

Presque seul sur la lande et posé sur un promontoire rocheux, le blockhaus est très visible. En février 1943, il est camouflé en grosse villa. 

À cause de la présence permanente de troupes dans le bâtiment, tout est prévu pour le confort des hommes : les chambres sont chauffées par des radiateurs, une partie du sol est carrelé tandis que certains murs sont recouverts de lambris. Deux pièces sont équipées de toilettes et de lavabos avec l’eau courante, ce qui est rare à cette époque. Les portes étanches ainsi que l’air filtré qui circule dans le blockhaus permettent aux soldats de vivre en autarcie, même en cas d’attaque par les gaz de combat. Avec une réserve d’eau et de nourriture ainsi qu’une infirmerie, le blockhaus est autonome pour tenir plusieurs jours en cas de combat. 

Musee 39 46

Articles vendus à l'époque 39/45 dans les mess des officiers de la Marine Allemande

MUSEE 39/45 GUERRE POCHE ST-NAZAIRE

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • steff
    • 1. steff Le 18/11/2019
    super article, merci

Ajouter un commentaire